header thumbnail
2 May 2016 à 20:22

Ados: gare aux excès de décibels!

blog-icon.png
Marie-Josée Paul
Dans: Prévention

L'exposition à un bruit intense, prolongé ou répété peut provoquer des lésions graves et définitives. Avec l’omniprésence des téléphones intelligents et des baladeurs numériques, il est maintenant possible d'écouter de la musique de bonne qualité pendant des heures et à des volumes élevés. Souvent beaucoup trop élevés. Et c’est sans compter les hauts niveaux sonores des spectacles auxquels assistent les jeunes. Selon une étude publiée dans l'International Journal of Audiology, 1 adolescent sur 4 est à risque d’une perte d’audition reliée directement à ses habitudes d’écoute. Comme les dommages sont irréversibles, dans 10 ou 20 ans, on pourrait bien voir toute une génération souffrir de surdités partielles beaucoup plus tôt que la normale.

Mais pas de panique! En sensibilisant nos ados à ces quelques règles de base, ils pourront continuer de profiter de la musique sans endommager leurs oreilles!

 

  • Baisser le volume. Il ne devrait pas dépasser 60 % du maximum de l’appareil. Et si une personne située à un mètre entend la musique, c'est que le volume est beaucoup trop fort!
  • Utiliser un casque d’écoute bien ajusté. Et antibruit, c’est encore mieux. Ce dernier atténue le bruit de fond, de sorte que l’on perçoit nettement les sons sans avoir à monter le volume.
  • Limiter l’utilisation quotidienne. Même s’il est indispensable de réduire le volume, limiter l’utilisation des appareils audio à moins de 60 minutes par jour est tout aussi important.
  • Lors d’un spectacle, porter des protecteurs auditifs (bouchons d’oreilles) et s’éloigner des sources de bruit, comme les haut-parleurs.

 

Le saviez-vous?

  • Un son aigu est plus dangereux pour l'oreille qu'un son grave.
  • L'oreille ne s'habitue pas à un bruit intense, c'est plutôt le cerveau qui s’adapte aux messages sonores qu’il reçoit.
  • L'alcool et les médicaments peuvent altérer la perception auditive: vous pourriez alors avoir l’impression que le niveau sonore est inférieur à ce qu’il est réellement.