header thumbnail
19 September 2016 à 15:34

6 choses à savoir sur la surdité professionnelle

blog-icon.png
Marie-Josée Paul
Dans: Prévention

1. La surdité industrielle, ou surdité professionnelle, est la maladie reliée au travail la plus fréquente. Selon l’Institut national de santé publique du Québec, entre 300 000 et 400 000 travailleurs seraient exposés chaque jour à un bruit excessif au travail.

 

2. Les hommes seraient beaucoup plus nombreux que les femmes à souffrir de surdité professionnelle: près de 98 % des cas acceptés par la CSST affectent des hommes.

 

3. Il existe deux types de surdité d’origine professionnelle: la surdité brutale liée à un accident du travail et due à un traumatisme sonore (éclatement, explosion, etc.) et la surdité associée à une exposition chronique au bruit, qui s’installe de manière insidieuse.

 

4. Évidemment, certaines professions présentent un niveau de risque plus élevé que d'autres. Si dans les bureaux le niveau sonore dépasse rarement les 40 dB, certains domaines causent de véritables problèmes: les secteurs de la Première transformation des métaux, de l’Industrie du Papier, des Mines, carrières et puits de pétrole et de la Fabrication des produits minéraux non métalliques.

 

5. Les musiciens professionnels, les dentistes, les enseignants, les éducateurs en garderie, les conducteurs de véhicules lourds, les agriculteurs, les opérateurs de métro, les ébénistes, les ambulanciers, les pilotes d'avion peuvent aussi en être atteints.

 

6. La prévention est votre meilleur atout. Il est possible de ralentir ou de faire cesser l’aggravation de la surdité professionnelle. Il existe des solutions qui viseront à vous protéger des nuisances sonores, comme des embouts protecteurs sur mesure.